> > L’agglomération se dote d’un plan pour améliorer la qualité de l’air

L’agglomération se dote d’un plan pour améliorer la qualité de l’air

26/10/2017

Agriculture, espaces naturels Développement durable Habitat Santé, handicap Transports et déplacements

Le conseil communautaire du 26 octobre a approuvé les axes stratégiques de l'ambitieux plan d’amélioration de la qualité de l’air. L’agglomération agit sur différents leviers pour améliorer la qualité de l’air sur son bassin de vie.

Face à l’enjeu sanitaire que représente la qualité de l’air, Chambéry métropole Cœur des Bauges agit sur les trois sources de pollution que sont l’industrie, les transports et le logement, pour limiter les émissions de polluants.

Pour cela, l’agglomération agit de manière transversale et structurée avec ses partenaires, dans le cadre d’actions pérennes, menées sur le long terme, pour atténuer la fréquence et le niveau des épisodes de pollution. Des mesures d’urgence efficaces, sont également mises en œuvre lors des épisodes de pollution.

Agir pour réduire la pollution dans le secteur résidentiel

Agir pour réduire la pollution issue des mobilités

Agir pour réduire la pollution issue du secteur industriel

  • - Développer des critères environnementaux dans les marchés publics et travaux intégrant des objectifs de « chantiers propres » et de bilan carbone des déplacements.

Des mesures d’urgence en cas de pic de pollution

En cas de dépassement des seuils d’alerte, l’agglomération Chambéry métropole - Cœur des Bauges met en place des mesures spécifiques pour limiter les sources de pollution.

Des évolutions nationales sur le dépassement des seuils d’alerte à la pollution ont été introduites par l’arrêté interministériel du 7 avril 2016 modifié, relatif au déclenchement des procédures préfectorales en cas d’épisodes de pollution de l’air ambiant. Un travail pour moderniser le dispositif a été mené.

Parmi les nouvelles dispositions, les mesures d’urgence seront déclenchées plus rapidement, et seront maintenues même en cas de fluctuations des niveaux de polluants. Les seuils de polluants déterminant la mise en place des différents niveaux de mesures ont été abaissés.

La mise en place des nouveaux seuils pourra donner l’impression d’être plus pollué qu’auparavant. Il n’en n’est rien : le dispositif permet d’être plus réactif et d’imposer des mesures contraignantes plus rapidement.

En cas d’épisode de pollution, l’agglomération Chambéry métropole- Cœur des Bauges active des mesures spécifiques :

Plus d’information sur la politique menée par l’agglomération en matière de qualité de l’air.