> > L'écoquartier de Villeneuve à Cognin

L'écoquartier de Villeneuve à Cognin

Un écoquartier au cœur de l'agglomération

Les travaux d'aménagement de Villeneuve dessinent un nouveau quartier prêt à accueillir les premières familles dès 2018. Ce projet ambitieux par ses objectifs présente des atouts majeurs pour cet écoquartier labellisé par le ministère et porté par la commune de Cognin et l'agglomération.

Dans un cadre de vie agréable avec des commerces, équipements publics et espaces verts, à deux pas du cœur de Cognin et à 1,5 km de Chambéry, le secteur de Villeneuve offre des vues remarquables sur la nature alentours et notamment vers le Lac du Bourget.

Ce site a été identifié comme un lieu privilégié de développement naturel de Cognin avec plusieurs atouts :

  • il est facilement connectable au réseau de transports en commun, à moins de 10 minutes du centre de l'agglomération,
  • il offre un potentiel de qualité urbaine et environnementale approprié pour l'accueil d'un nouveau quartier d'habitation,
  • il permet d'adapter le développement à des exigences de performances énergétiques

Calendrier

  •  2015 : Construction du pont de l'Hyères
  • 2018 : Livraison des premiers logements et ouverture du kiosque des vélos électriques
  • 2019 : Ouverture de l'école
  • 2020 : Livraison des derniers logements

 

La ZAC du Coteau

D'une surface de 8,3 ha, la ZAC du Coteau constitue la première phase de l'écoquartier de Villeneuve.

Elle verra la construction de 500 logements ainsi que de plusieurs équipements :

  • Un groupe scolaire de 5 classes avec restauration
  • Un kiosque destiné à la gestion et à la maintenance des vélos électriques
  • Des espaces publics ouverts et diversifiés.

Des équipements pensés avec les habitants

Si la trame des aménagements est clairement définie, les futurs habitants participeront à la vie de leur quartier : aménagement de certains espaces publics, jardins partagés, déplacements, partage de services. Les ateliers habitants démarreront dès la livraison des premiers logements.

Voir l'image en grand Mairie Cognin

Un quartier de ville qui respire !

L’écoquartier de Cognin conjugue les atouts d’un quartier urbain avec la qualité de vie qu’offrent sa situation et l’espace environnant.
Les habitations, qui ne dépassent pas quatre étages, sont regroupées autours de cours urbaines dégagées et d’espaces publics ouverts.
Les commerces et services restent à deux pas.

Un environnement préservé

Le respect de la biodiversité se traduit par la création de larges trames végétalisées et de zones naturelles, le maintien d’une partie de la zone humide, la création de noues végétalisées, la préservation d’un corridor écologique le long de l’Hyères pour la faune et le projet de jardins familiaux.

Des objectifs hors normes

Une attention particulière est apportée à la sobriété énergétique des bâtiments.

Un travail approfondi mené avec les promoteurs permet de définir des objectifs plus exigeants que les normes en vigueur

La part belle aux piétons, aux vélos et aux transports en commun.

Des cheminements directs permettront de rejoindre facilement le centre de Cognin en vélo. Par ailleurs, ce nouveau quartier sera desservi par le réseau de transports en commun. Des prolongations de lignes, aux différentes étapes d'avancement du projet, offriront des dessertes internes à destination de l'ensemble de l'agglomération à des candencements attractifs.

Didier Gourbin/CmCB

Un appartement, un vélo électrique

Les futurs habitants se verront proposer un vélo électrique. Un kiosque à vélo, véritable symbole du quartier, offrira des services de gestion, maintenance et conseil. Des ateliers de "mise en selle" et des animations seront proposés pour se familiariser avec ce mode de déplacement. De quoi faire du vélo électrique un véritable moyen de locomotion au quotidien.

Retour sur la construction du pont de l'Hyères

Chambéry métropole - Coeur des Bauges a orchestré les travaux de voiries et les espaces publics de la première étape des travaux vise à relier directement Cognin à son nouveau quartier, grâce à un pont sur l’Hyères.

Intégrée dans le réseau des voiries communautaires, sa construction a débuté à la fin du printemps et pour un achèvement fin 2015.

Le pont qui relie les 2 berges de l’Hyères (rue de la Forêt) comporte une structure innovante mixte avec des poutres en bois et un tablier coulé en béton.

Jacques Blanc, architecte urbaniste au cabinet d’études les pressés de la Cité, a proposé d’utiliser du bois local labellisé « Bois des Alpes » pour la réalisation des poutres du pont, ce en quoi il a été suivi par la maîtrise d’ouvrage.

Il n’y a pas de joints de chaussée en entrée et sortie du pont, mais un système innovant de dalles de transition, ce qui permet de limiter au maximum les nuisances sonores liées à la traversée par les véhicules.