Orientation d'aménagement

Grandes lignes du projet

Voir l'image en grandUn site adapté

La zone de « Croix Sud » a une superficie de 3,2 ha. Elle est aujourd'hui bordée à l'Ouest et au Sud par des secteurs résidentiels, à l'Est par une voie ferrée, et au Nord par un secteur industriel.
Le regroupement d'entreprises sur un même site est à privilégier afin de créer une synergie favorable et de permettre une articulation des services nécessaires à leur développement (stationnement, livraison...).
Par ailleurs, le regroupement de plusieurs petites unités permet une économie d'échelle en matière de coût de construction, offrant ainsi un produit adapté aux capacités financières des très petites entreprises. Ces petites unités offrent également une modularité et une capacité d'évolution aux entreprises.
Le cadre urbain dans lequel s'insère le site de Croix Sud est propice au développement d'une zone d'activités destinée à l'accueil de ce type de produit qui propose des locaux d'activités mixant surfaces d'ateliers et bureaux.

Cible de la zone d'activités de Croix Sud

Très petites entreprises (TPE) majoritairement originaires de Chambéry métropole qui souhaitent trouver une solution immobilière en location ou accession sur le bassin chambérien (20 à 30 entreprises non nuisantes).

Nature des locaux envisagés sur le site

Locaux d'activité mixant surfaces d'atelier et de bureaux dans un rapport de 1/3- 2/3 ou 50/50. Il s'agit d'unités de 200 à 500 m² pour un objectif total de 10 000
à 15 000 m² de surface de plancher.

Accès privilégié à la zone

Pour les véhicules motorisés, la zone devra être desservie uniquement via la rue Louis Berthollet pour ne pas interférer avec les zones d'habitations riveraines.
Les liaisons cycles et piétonnes devront être liés aux cheminements existants aux abords de la voie, et permettre de relier rapidement un arrêt de bus.

Principes d'intégration

Une très grande exigence en termes de qualité paysagère et environnementale est souhaitée. L'aménagement de la zone devra être de qualité en s'insérant dans son environnement et en tenant compte des occupations riveraines. Un traitement spécifique devra être proposé en frange de l’opération pour assurer un filtre visuel avec les habitations contigües.

Principes d'aménagement

Voir l'image en grandLe tènement est desservi par le nord depuis l’impasse existante Louis Berthollet raccordée sur le giratoire à l’intersection de l’avenue du Grand Arietaz et de l’avenue de la Houille Blanche. Une voie en double sens terminée par une zone de retournement (giratoire) permet la desserte de tous les macrolots situés de part et d’autre de celle-ci. Les accès des macrolots débouchent directement sur cette voie.

Voie de desserte

La voie d’accès double sens présente une largeur 6m complétée par des stationnements et trottoirs latéraux. La voie centrale est la plus éloignée possible des limites de la zone permettant de valoriser au mieux les terrains en limitant les voiries internes et le niveau sonore des flux des véhicules.

Aire de retournement

L’extrémité de la nouvelle voie sera traitée par une aire de retournement accessible aux véhicules de secours. Il s’agit d’un giratoire de rayon extérieur 12m.

Stationnements

Le stationnement sur la voie principale est ouvert « tout public ». Les stationnements liés aux activités sont gérés à l’intérieur directement des macrolots.

Modes doux

Afin de favoriser les déplacements par mode doux le projet intègre deux liaisons piétonnes :

  • Impasse Louis Berthollet-Chemin de Champs Courts : voie verte de largeur 3m. La liaison reliera le Chemin de Champs Courts à la nouvelle voirie via un passage sous la ligne haute tension en limite d’aménagement,
  • Impasse Louis Berthollet – Rue de Bissières : trottoir de largeur 2m.

Espaces verts

Une coupure verte est aménagée le long des habitations existantes sur une bande de 10 mètres de large accueillant une frange arbustive qui participe

Références