Tribunes

Parmi les 82 conseillers communautaires de Chambéry métropole - Coeur des Bauges, certains ont constitué un groupe. À ce titre, comme le prévoit la loi, il bénéficie de moyens d'expression. À ce jour, un seul groupe est constitué.

Cmag n°56 : automne 2017

Un peu plus de 3 ans se sont écoulés depuis le début de notre mandat. Cette étape du mi-mandat est l’occasion de vous rendre compte de notre action et  de vous faire partager notre stratégie et notre vision du territoire.  

 Pour de l'investissement

Comme vous pourrez le constater via les différents supports (www.unterritoirequiavance. fr), le travail est important. En 3 ans, plus de 130 actions concrètes ont été engagées. Le rythme est dense et notre volonté intacte.

 Malgré les contraintes imposées au fil de l’eau par l’État et ses gouvernements, jamais la dynamique de notre collectivité n’a été menacée. Les décisions  imposées sans concertation (la baisse des dotations, les transferts de compétences sans compensation…) coûtent chers et menacent la capacité d’investissement de l’agglomération :

  •  - Moins 34 millions d’euros sur notre budget par la baisse de nos ressources,
  • - Moins 4 millions d’euros liés aux transferts de compétences et au nouveau périmètre Chambéry métropole - Coeur des Bauges malgré l’opposition de la population et de 80% des élus du territoire.

Les efforts sont-ils égaux ? Non, puisque 50% des économies dictées par l’État sont supportées par les collectivités alors que la dette de ces dernières représente 20% du total...

Si nous comprenons la nécessité pour l’État de réduire ses déficits, nous craignons que cela ne se fasse au détriment des politiques menées par les collectivités locales, qui représentent un échelon de proximité avec les administrés et participent à l’activité économique du territoire par leurs investissements.

Que penser également de l’attitude des élus de l’opposition qui n’hésitent pas à attaquer en justice notre agglomération à des fins purement électoralistes, comme s’ils pouvaient encore dilapider l’argent public...?

Face à ce constat, l’agglomération agit, s’adapte et anticipe.

C’est ce que nous faisons lorsque pour la première fois l’agglomération réalise d’importantes économies sur son fonctionnement. En cumulé et par rapport à 2014, ce sont plus de 24 millions d’euros qui seront ainsi économisés, et à titre d’exemple, les charges à caractère général ont baissé de 3,37% entre 2014 et 2015, et à nouveau de 1,27% entre 2015 et 2016. Autre indicateur, la masse salariale a diminué de 1,64% de 2014 à 2015. Là encore, il s’agit là d’un travail de tous les jours an de traquer la moindre économie à faire.

Grâce à ces actions volontaristes, l’agglomération dispose encore d’une capacité d’investissement importante. Ainsi, plus de 200 millions d’euros en 6 ans sont et seront injectés dans la concrétisation d’importants travaux et projets qui vont structurer le visage de notre agglomération sans compter les services à la  population. Là aussi, il s’agit d’une première.

 Comme vous pouvez le constater, face aux désengagements des uns et aux aboiements des autres, nous choisissons une gestion saine et ecace de nos finances qui permettent à l’agglomération d’être au rendez-vous des enjeux de notre territoire.

 

Groupe Agglo 24.
Chambéry métropole, 106 allée des Blachères
73026 Chambéry cedex

groupe.agglo24@chambery-metropole.fr
Twitter : @Agglo24

Philippe Bard, Josiane Beaud, Luc Berthoud, Brigitte Bochaton, Christiane Boisselon, Suzanne Boucher, Driss Bourida, Françoise Bovier-Lapierre, Louis Caille, Denis Callewaert, Aloïs Chassot, Nathalie Colin-Cocchi, Michel Dantin, Jean-Claude Davoine, Christine Dioux, David Dubonnet, Xavier Dullin, Marie-José Dussauge, Michel Dyen, Daniel Grosjean, Mustapha Hamadi, Muriel Jeandet, Delphine Julien, Sylvie Koska, Céline Lapoleon, Jean-Marc Léoutre, Anne Manipoud, Patrick Mignola, Lionel Mithieux, Pascal Mithieux, Dominique Mornand, Christian Papegay, Pierre Perez, Benoit Perroton, Christophe Richel, Patrick Roulet, Isabelle Rousseau, Anne Routin, Dominique Saint-Pierre, Walter Sartori, Bruno Stellian, Alain Thieffenat, Alexandra Turnar, Jean-Maurice Venturini, Céline Vernaz, Sylvie Vuillermet.